Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Au moins 11 personnes ont été tuées vendredi et plusieurs autres blessées, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu au marché de bétail de Namoungou, à une trentaine de km de Fada N'gourma (Est), rapporte un communiqué du ministère de l’Administration territorial du Burkina Faso.

Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur les populations au marché de bétail du village de Namoungou dans la commune de Fada N'Gourma vendredi 7 août 2020 aux environs de 12 heures. 

Selon le Gouverneur de la région de l'Est, le colonel Saïdou Sanou, cité par le communiqué, «des individus armés dont le nombre n'est pas connu, ont fait irruption au marché de bétail du village alors que les populations menaient leurs activités de commerce. Ils ont alors ouvert le feu occasionnant plusieurs victimes».

Un précédent bilan faisait état d'une vingtaine de morts. Mais d’après le gouvernement, «une opération de ratissage tout de suite lancée par les forces de défense et de sécurité a permis de dénombrer 11 personnes décédées et 13 blessés -dont 7 graves- évacués au centre hospitalier régional de Fada N'Gourma». 

Les blessés les plus graves sont en cours de transfèrement à Ouagadougou.