Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Photo: Mairie de Fada N'Gourma

SOCIETE

La pluie diluvienne survenue dans la nuit du 4 au 5 septembre et ayant fait plus de 155 mm d'eau tombée dans la ville de Fada ont causé des dégâts sont énormes dans la ville selon la mairie, qui annonce que 170 ménages -soit 1092 personnes- sont sinistrés.

«Pour ce faire, le Conseil provincial de secours d'urgence (Coprosur) a déployé des équipes dans les secteurs 1, 2, 3 et 11 en vue d'une évaluation rapide des ménages affectés par l'inondation», annonce la mairie de Fada N’Gourma. 

De ce recensement, il ressort 170 ménages soit 1092 personnes sinistrés, dont 69 ont été hébergés d'urgence dans les écoles.

Interrompant ses congés, le maire Yendifima Jean Claude Louari a fait le tour de la ville pour constater l’ampleur des dégâts.

«Si à Fada N'gourma, l'inondation a concerné pratiquement tous les secteurs de la ville, il faut noter que les dégâts ont été plus considérables dans les secteurs n°1, n°2, n°3 et n°11. Certains villages de la commune dont Bougui, Pokiamanga et Nagre ont également subi la furie des eaux de cette nuit», fait remarquer pour sa part le Gouvernorat de la région de l’Est, ajoutant que plusieurs habitations se sont écroulées, du bétail et du matériel emportés par les eaux.

D’après le Gouvernorat, le bilan provisoire à la date du dimanche 6 septembre 2020, fait état de 170 ménages sinistrés pour un effectif de 1 568 personnes.