Aujourd'hui,
URGENT
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 

SPORT

La Fédération burkinabè d’escrime (FBE) a organisé son championnat national le 18 mai dernier. Les champions de chaque discipline sont désormais connus et pour  le président de la FBE, Djibril Zeba, le cap sera désormais mis sur Bamako au Mali du 25 au 31 juin prochain pour le championnat d’Afrique.


Sport de combat, l'escrime fait peu à peu son chemin au Burkina. Introduite au Burkina depuis 2000, la discipline consiste à toucher les «parties valables» de son adversaire avec trois types d'armes blanches (épée, sabre et fleuret) sans être touché. Pour le championnat national 2019, ce sont au total 8 clubs qui se sont affrontés. Il s’agit notamment des clubs de Ouagadougou, Kaya, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudoukou, Kongoussi avec 180 participants repartis entre les cadets, cadettes, juniors et séniors aux trois armes.

«Le niveau exprimé par les jeunes, augure d’un avenir prometteur si nous arrivons à les maintenir et à les motiver pour la pratique de cette discipline au Burkina. Et nous irons défendre crânement nos chances au championnat d’Afrique à Bamako», promet Djibril Zeba. Discipline assez technique, l’escrime burkinabè compte aujourd’hui 280 licenciés. La fédération qui a mis l’accent sur la formation à la base, entend inculquer les valeurs du sport au profit de l’éducation des jeunes.

Le palmarès 2019

Finale sabre cadet hommes
François Bama # Sergio Bakouan : 6-10

Finale sabre sénio dames
Félicité Bazié # Sandrine Zongo : 1-10

Finale fleuret dames
Awa Belemviré # Leslie Bado : 5-10

Finale épée dames
Sandrine Kando # Mariette Bayili : 10-6

Finale épée hommes
Sayouba Sawadogo # Oumarou Ouédraogo : 10-8

Finale cadette sabre
Laure Nikiéma # Aminath Bousra : 2-5

Finale sénior hommes
Cheick Hamed Séré # Yannick Kinda : 4-10

Finale fleuret sénior hommes
Ange Bagoro # Moussa Nébié : 6-4

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir