Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

, Arsène Macaire Kaboré, président de la Fédération burkinabè de pétanque

SPORT

La conférence des présidents des fédérations sportives de pétanque d’Afrique se tient du 24 au 26 mai 2019 à Grand Bassam en Côte d’Ivoire. Au terme des travaux de cette conférence, il est attendu la création de la nouvelle Confédération africaine de pétanque (CAP).

Ils sont venus du Burkina Faso, de la Libye, de l’Iles Maurice, du Sénégal, de Djibouti, du Mali, des Seychelles, de la Mauritanie, du Maroc, du Niger, du Gabon, de Madagascar, de l’Algérie et des Comores. Parmi ces pays, les Comores, l’Algérie, l’Iles Maurice et la Libye se sont fait représenter par procuration. Les autres pays bien représentés par leurs premiers responsables ou représentants, auront à porter la réflexion sur «l’impérieuse» création de la Confédération africaine de pétanque. Il s’agira donc pour l’essentiel, de jeter les bases de la redynamisation de la nouvelle faitière, pour une pétanque africaine de retrouver ses lettres de noblesses.

A l’ouverture des assises, le président de la Fédération ivoirienne de pétanque (FIP), Léopold Vincent Touré, a fait remarquer qu’il y a un vide juridique et de structure qui existe au niveau de cette discipline qui pourtant, glane pas mal de lauriers à l’international. « Lorsque nous constatons que les activités de la pétanque ne fonctionnent pas comme il se doit, nous avons juridiquement le devoir et le droit, de nous retrouver entre nous boulistes et pratiquants de la pétanque pour réorganiser et redynamiser la pétanque», a laissé entendre Léopold Touré.

Pour le président de la FIP, il est inconcevable que la pétanque africaine qui fait des merveilles au plan international, soit victime de querelles personnelles et égoïstes, par la volonté de certains membres de la CASB en place dirigée par le Béninois Ibrahima  Idrissou. Les débats porteront donc sur le «Dysfonctionnement de la Confédération africaine des sports boules, «L’Attitude de la CASB et de la Fédération internationale de pétanque et du jeu provincial (FIPJP) à l’égard des fédérations africaines, notamment celles de Madagascar, du Burkina et de la Côte d’Ivoire» et la «Création de la Confédération africaine de pétanque.»

Tout en marquant sa solidarité avec le Burkina, l’Algérie, le Mali et le Niger qui traversent des moments difficiles au plan sécuritaire et politique, le président Touré a invité les uns et les autres à la solidarité et surtout, à travailler pour que rayonne la pétanque africaine à l’international. Le Burkina fortement représenté à l’occasion avec à sa tête le président de sa Fédération, Arsène Macaire Kaboré, est très courtisée pour assurer la présidence de cette nouvelle faitière de la pétanque africaine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir