Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

©FBF

SPORT

Le nouvel entraîneur des Etalons du Burkina Faso Kamou Malo a déclaré ce mardi 3 septembre 2019 à Marrakech (Maroc) dans une interview qu’il a accordé à l’officier média de la fédération burkinabè de football (FBF), que le football burkinabè devra « s’appuyer sur la discipline » pour progresser. Une dépêche de l'AIB.

« Dans toute activité humaine sans discipline, tout est voué à l’échec », a d’entrée déclaré la nouvelle tête pensante des Etalons Kamou  au micro de l’officier média de la FBF Gabriel Barrois.

Pour coach Malo « sans discipline on ne peut pas atteindre nos objectifs. J’insiste sur cette discipline. Je suis issu d’un corps paramilitaire où on m’a enseigné la discipline et je pense que ça ne serait pas de trop que d’apporter cette discipline-là au sein des vestiaires ».

Pour son premier contact avec ses poulains, l’ancien entraineur de l’USFA (D1, Burkina Faso) fait remarquer que la discipline est « une des valeurs cardinales pour réussir tout entreprise aussi complexe que le football qui est un sport collectif ».

Reprenant son capitaine Charles Kaboré, Kamou Malo, a fait remarquer que c’est le manque de « discipline qui a été à l’origine de l’absence des Etalons à la CAN 2019 ».

« Nous sommes des Africains et des Burkinabè. Nous savons que les valeurs culturelles africaines sont basées sur la discipline et le respect de la personne âgée, la solidarité », explique le nouvel homme fort de l’équipe fanion du Burkina.

Coach Malo compte s’appuyer sur les anciens joueurs du groupe pour inculquer aux jeunes, ces valeurs afin de les mettre « devant leur responsabilité ».

Les Étalons du Burkina Faso version Kamou Malo sont au Maroc dans le cadre de la journée FIFA où ils doivent livrer trois matchs amicaux : le 4 septembre contre la Libye, le 6 septembre face au Maroc A et le 8 septembre, contre les Espoirs marocains.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé