Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©FBF

SPORT

Le nouvel entraîneur des Etalons du Burkina Faso Kamou Malo a déclaré ce mardi 3 septembre 2019 à Marrakech (Maroc) dans une interview qu’il a accordé à l’officier média de la fédération burkinabè de football (FBF), que le football burkinabè devra « s’appuyer sur la discipline » pour progresser. Une dépêche de l'AIB.

« Dans toute activité humaine sans discipline, tout est voué à l’échec », a d’entrée déclaré la nouvelle tête pensante des Etalons Kamou  au micro de l’officier média de la FBF Gabriel Barrois.

Pour coach Malo « sans discipline on ne peut pas atteindre nos objectifs. J’insiste sur cette discipline. Je suis issu d’un corps paramilitaire où on m’a enseigné la discipline et je pense que ça ne serait pas de trop que d’apporter cette discipline-là au sein des vestiaires ».

Pour son premier contact avec ses poulains, l’ancien entraineur de l’USFA (D1, Burkina Faso) fait remarquer que la discipline est « une des valeurs cardinales pour réussir tout entreprise aussi complexe que le football qui est un sport collectif ».

Reprenant son capitaine Charles Kaboré, Kamou Malo, a fait remarquer que c’est le manque de « discipline qui a été à l’origine de l’absence des Etalons à la CAN 2019 ».

« Nous sommes des Africains et des Burkinabè. Nous savons que les valeurs culturelles africaines sont basées sur la discipline et le respect de la personne âgée, la solidarité », explique le nouvel homme fort de l’équipe fanion du Burkina.

Coach Malo compte s’appuyer sur les anciens joueurs du groupe pour inculquer aux jeunes, ces valeurs afin de les mettre « devant leur responsabilité ».

Les Étalons du Burkina Faso version Kamou Malo sont au Maroc dans le cadre de la journée FIFA où ils doivent livrer trois matchs amicaux : le 4 septembre contre la Libye, le 6 septembre face au Maroc A et le 8 septembre, contre les Espoirs marocains.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir