Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le prince Albert II de Monaco, dans le cadre de son séjour de 72h à Ouagadougou, en compagnie du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré le centre de formation polyvalent de Loumbila le vendredi 12 janvier  2018.

Ce centre de formation polyvalent est né de la volonté de la Croix rouge burkinabè de construire un centre de formation Croix rouge au Burkina Faso et de la volonté à Monaco de construire un pavillon réutilisable après l’exposition universelle de Milan 2015.

Bâti sur une superficie de 6,5 hectares, il est composé du pavillon central réalisé en containers R+3 disposant d’un restaurant-bar, d’une salle de formation de 160 places modulables et de 19 chambres et 3 suites entièrement équipées. Puis de 48 chambres bungalows, d’un espace piscine de secours nautique aménagé et doté d’une piscine semi-olympique. Aussi, ce centre comprend un champ photovoltaïque de 56 kwh, de forages hydrauliques, d’une zone de maraichage et d’une zone sportive permettant une intégration communautaire et environnementale des infrastructures.

Le maire de la commune de Loumbila, Paul Taryam Ilboudo, a indiqué que le choix de « la cité des légumes » pour l’installation de ce centre de formation traduit une marque de confiance et de considération pour sa commune. A l’entendre, ce projet offrira aux organisations de producteurs et productrices maraichers une activité de subsistance grâce à la production de légumes bio dont une partie sera achetée par le complexe et l’autre sera commercialisée sur une plate-forme de vente. «Le projet dans sa vision va également offrir des micros crédits aux membres de ces groupements afin de leur permettre de développer leurs activités maraichères par l’achat d’intrants et de matériels» a fait savoir le maire.

Pour le prince de Monaco, ce centre permettra de générer des revenus pour la Croix rouge burkinabè en lui permettant de faire face aux défis humanitaires qu’elle rencontre. «De Milan à Loumbila, le pavillon de Monaco à l’exposition universelle a été démantelé, transféré au Burkina Faso et remonté. Donc, ce centre se veut une référence régionale pour la formation notamment aux premiers secours de la Croix rouge et du Croissant rouge» a expliqué le prince Albert II.

Et le président du Faso de saluer cette initiative qui, au-delà de sa contribution pour la formation des jeunes leaders dans le secteur humanitaire, participera également à la création d’emplois pour les jeunes. Pour lui, «l’idée de donner une seconde vie au pavillon de Monaco lors de l’édition 2015 est originale et mérite d’être saluée, surtout dans un monde où les défis humanitaires prennent de l’ampleur et exigent des moyens de plus en plus importants pour des interventions plus efficaces».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir