Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

photo: lefaso.net

POLITIQUE

L’Alliance des partis de la Majorité présidentielle (APMP) était face à la presse ce lundi 29 octobre 2018 à Ouagadougou. La majorité présidentielle a appelé à la préservation des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 dont le quatrième anniversaire sera commémoré ce 31 octobre 2018.

Selon Simon Compaoré, porte parole de l’alliance, l’insurrection populaire constitue la boussole de la vraie démocratie au Burkina Faso et par conséquent, il faut veiller  à préserver ses acquis.

« Nous devons être constamment mobilisés, unis, soudés dans la préservation des acquis démocratiques que les martyrs ont contribué à asseoir et en même temps gravés leur mémoire dans la postérité afin que leur sacrifice ne soit pas vain » a dit Simon Compaoré, par ailleurs président par intérim du parti au pouvoir, le MPP. Et ces acquis se résument en trois valeurs : la liberté, la démocratie et la justice.

Au nom de ses trois valeurs, Simon Compaoré dira qu’aucun acteur ne pourra les détourner de l’essentiel. Et pour lui, l’urgence demeure les questions sécuritaires, de développement et de l’implémentation du programme présidentiel et du PNDES.

Par ailleurs, l’APMP a salué la mémoire des martyrs de l’insurrection populaire et  du coup d’Etat manqué de septembre 2015. La majorité présidentielle a également rendu un vibrant hommage aux différents blessés tout en saluant le gouvernement pour les efforts consentis dans le soulagement des blessés.