Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Cette déclaration locale de l’Union européenne condamne l'attaque dans le village de Kodyel, commune de Foutouri, par des hommes armés. le lundi 3 mai 2021. Selon le gouvernement burkinabè, l’attaque a fait 23 morts. 

« La Délégation de l'Union européenne et les Chefs de Mission diplomatique des Etats membres de l'UE au Burkina Faso publient la déclaration suivante :

Au petit matin du lundi 3 mai, un groupe nourri d’hommes armés a fait irruption dans le village de Kodyel, commune de Foutouri, région de l’Est, en tuant plusieurs dizaines de civils. 

La Délégation de l'Union européenne et les Chefs de Mission des Etats membres de l'Union européenne résidents au Burkina Faso expriment leurs plus sincères condoléances et leur solidarité aux familles des victimes et à l'ensemble de la population burkinabè. Ils condamnent fermement ces actes barbares, qui redeviennent récurrents dans le pays et n'épargnent ni les populations civiles ni les Forces de défense et de sécurité.  

L'Union européenne et les Etats membres réitèrent leur plein engagement auprès des autorités et du peuple burkinabè pour accompagner une réponse intégrée face aux défis actuels du pays, notamment en termes de sécurité, stabilité, cohésion sociale et développement économique et social. »

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir