Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en fin de matinée, le ministre d’Etat, ministre de la défense de la République de Côte d’Ivoire, Téné Birahima Ouattara. Introduit par son homologue burkinabè Moumina Cheriff SY, le ministre d’Etat ivoirien a transmis au président du Faso un message du président Alassane Ouattara. Il a aussi échangé avec le chef de l’Etat sur des questions de coopération entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

« Les deux pays ont des destins liés et nous devons nous mettre ensemble pour essayer de faire en sorte que nos populations puissent vivre en paix et en sécurité », a déclaré Téné Birahima Ouattara, à sa sortie d’audience.

Présent dans la capitale burkinabè pour échanger avec son homologue burkinabè Moumina Cheriff Sy, sur des questions de sécurité et de défense, le ministre d’Etat ivoirien a expliqué que le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire «doivent mutualiser les efforts se tenir informer, essayer de mettre ensemble nos moyens pour lutter efficacement contre le terrorisme».

Selon le ministre burkinabè de la défense Moumina Cheriff Sy les deux pays ont eu, au niveau des frontières des tentatives d’infiltration d’éléments nuisibles. « Nous avons eu à travailler ensemble sur un certain nombre d'opérations pour faire reculer cette adversité », a-t-il déclaré.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir