Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SPORT

Dès l'édition 2019, la Coupe d'Afrique des nations (CAN) sera étendue de 16 à 24 équipes et se déroulera entre juin et juillet, a annoncé jeudi 20 juillet la Confédération africaine de football (CAF).


C'est suite à un symposium de deux jours sur le football africain organisé à Rabat que la décision a été prise de passer à une Coupe d'Afrique des Nations à 24 équipes dès l'édition de 2019 avec un tournoi qui devra se disputer entre les mois de juin et juillet.

La compétition continuera à se disputer tous les deux ans, les années impaires et exclusivement sur le continent africain et avec des sélections nationales africaines.

C'est un vrai bouleversement pour le tournoi, dont la tenue en hiver faisait grincer des dents des clubs européens − notamment en Angleterre et en France −, très réticents à laisser partir leurs joueurs en cours de saison.

Un groupe de travail doit toutefois encore déterminer les modalités pratiques de cette révolution.

Le passage de 16 à 24 équipes va avoir des conséquences pour les pays hôtes du tournoi. Pour assurer l’événement, six stades seraient nécessaires, contre quatre actuellement. Un défi pour le Cameroun, censé accueillir la prochaine édition de la CAN en 2019.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir