Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SPORT

Les Pharaons d’Egypte ont eu raison des Etalons du Burkina Faso en ½ finale de la 31è édition de la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017 ce mercredi 1er février 2017 à Libreville au Gabon (4 tirs contre 3).


Un but partout, c’est le score qui a sanctionné cette rencontre entre Etalons et Pharaons en ½ finale de la CAN Gabon 2017. Le but égyptien est intervenu à la 65è mn de jeu grâce à Mohamed Salah contre le cours du jeu. Mais c’est mal connaitre des Etalons fouettés dans leur orgueil qui reviennent au score grâce à l’intrépide Aristide Bancé à la 73è mn.

Un score qui exigera plus d’efforts aux 22 acteurs qui ont dû se départager par les tirs aux buts. Un exercice qui a été à l’avantage des Egyptiens qui sont venus à bout des Burkinabè (4 tirs contre 3). L’Egypte est ainsi la première équipe à se qualifier pour la finale de cette CAN 2017. Le Burkina quant à lui, jouera le match de classement le samedi prochain face au vaincu de la rencontre Cameroun contre le Ghana.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir